Comment réaliser sa véranda ?

Pour réaliser une véranda, il existe deux options : faire appel aux services d’un professionnel ou le faire vous-même. Les vérandas en kit sont les plus adaptées dans le cas où vous désirez la construire sans l’aide d’un professionnel. La construction d’une véranda s’apparente aux travaux d’extension d’une maison. Il est donc conseillé de faire appel à un professionnel dans le cas où vous ne disposez pas des outils et des notions nécessaires au montage d’une véranda en kit. Les services d’un professionnel impliqueront notamment des frais supplémentaires, mais vous garantiront un montage et une finition de qualité, et ce, en un minimum de temps. Il est important de savoir que la construction d’une véranda, même en kit, n’est pas à la portée de tout le monde. Ces travaux demanderont certaines compétences, mais aussi de la patience et de la persévérance.

Les critères à prendre en compte pour l’installation d’une véranda

La première précaution à prendre lors de la construction d’une véranda est se renseigner sur les lois et règlement concernant les projets de constructions. La demande d’un permis de construire peut s’avérer nécessaire. Vous devrez aussi prendre en compte les lois d’urbanisme et de voisinage, afin de vous assurer que la construction est conforme au coefficient d’occupation des sols (COS) concernant sa surface maximale, mais aussi afin de respecter certaines règles de sécurité sur la prévention des risques naturels. Le second paramètre à prendre en compte avant la construction d’une véranda est son orientation. Cette précaution a pour but d’optimiser l’exposition de la véranda à la lumière et à la chaleur du soleil. Les régions baignées de soleil favoriseront une orientation vers l’Est tandis qu’une orientation vers le Sud est conseillée pour les régions froides. Enfin, il convient de bien étudier l’architecture de la véranda en fonction du style de votre maison, mais aussi en fonction de vos besoins en matière de confort d’utilisation. Le choix des différentes ouvertures influencera aussi la lumière et la température ambiante de la véranda.

Comment réaliser sa véranda ?

Les étapes préliminaires pour la construction d’une véranda

Différents modèles de véranda en kit sont disponibles. Le mieux est d’en commander une faite sur-mesure en ayant au préalable fourni les mesures exactes prises sur le terrain au fournisseur. Avant de débuter, il est important de savoir que la qualité de montage d’une véranda est garante de son isolation et de son étanchéité. Il est donc nécessaire de ne rien laisser au hasard et de bien s’appliquer pour chaque étape de la construction. Des travaux de maçonnerie seront notamment indispensables à l’installation de la véranda. Une fois la véranda en kit livrée, il faudra vous assurer qu’aucune pièce n’est manquante. À savoir : les éléments composant la toiture, les poteaux et les différents châssis de la structure et les gouttières ainsi que les différentes vis et accessoires nécessaires au montage (colle et silicone). Il vous suffira pour cela de vous référer à la notice. Une fois cette première étape effectuée, il convient à présent de préparer le terrain.

Le terrain doit être parfaitement plat et stable avant de commencer. Il est aussi nécessaire de prévoir les emplacements des différents branchements au réseau électrique ainsi que l’alimentation en eau.

La construction proprement dite de la véranda

La première étape consiste à couler une dalle de béton adaptée aux dimensions de la véranda. L’épaisseur de la dalle devra être choisie afin qu’elle ait la même hauteur que le sol de la maison. Cette dalle servira de base à la véranda. Elle devra donc être parfaitement plane et bien isolée afin de prévenir tout problème d’humidité dans le futur. Une fois la dalle parfaitement sèche, vous pourrez procéder au montage de la structure. Pour cela, il vous suffira de vous référer à la notice fournie par le constructeur. Le procédé différera selon le modèle de véranda que vous aurez choisi, mais en règle générale la pose des structures porteuses est effectuée en premier. À savoir, les poteaux et le châssis. Une fois ces éléments installés, le processus du montage de la véranda se résumera à l’installation des accessoires de ses murs et de son toit. L’installation ne demandera, en général, que quelques jours.

En cas de complication, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour finir les travaux. Notamment en ce qui concerne l’isolation et les différents câblages qui permettront de brancher la véranda au réseau électrique de la maison ainsi que la plomberie et le chauffage si nécessaire.